La Compagnie de l'Oeuf présente
  La Compagnie de l'Oeuf présente

Résumé du spectacle

 

Un sympathique sapeur-pompier accueille les enfants et lors de l‘énoncé des consignes de sécurité, c’est le noir ! Coupure de courant !

 

Il se souvient alors qu'enfant, il avait très peur du noir, et son passé lui revient... Son alter ego, un petit personnage jaune, n'arrive pas à trouver le sommeil.

Alors que tout le monde dort, il a peur des ombres qui apparaissent sur les murs de sa chambre. 

Soudain ses peluches prennent vie et son Ombre apparait derrière lui !

 

Shad’O est un voyage onirique sur le thème du dépassement des peurs infantiles et notamment la peur de la différence.

 

C'est un conte original de 40 minutes, chorégraphié et tout en vidéo, à partir de 5 ans.

Le spectacle est suivi de 20 minutes de théâtre forum interactif.

 

 

 

Note d'intention

 

Le spectacle donne à voir le parcours d'un enfant qui évolue de la peur du noir et de son ombre jusqu'à devenir un adulte qui a dépassé ses peurs : un pompier, archétype du héros moderne courageux au service des autres.

 

Aborder le thème des peurs infantiles et la manière de les dépasser est l'objectif de ce spectacle, avec pour maître mot la tolérance.

 

 

 

 

Comment surmonter ses peurs, quelles stratégies fonctionnent ?

Voici les différentes étapes décrites dans les scènes du spectacle. Eviter la confrontation, fuir, se battre avec sa peur, s’épuiser en la trainant derrière soi comme un poids, la laisser nous submerger, puis tenter de l'apprivoiser.

 

Le spectacle se conclue sur l'enrichissement que représente la communication, ombre et sujet se découvrant un langage commun.

Il servira à accepter l’autre et soi-même. Car ne plus avoir peur se joue avant tout à l’intérieur de soi. 

 

Chaque enfant a fait l'expérience de rejeter ou d'être rejeté par un autre enfant parce qu'il est différent. 

Tout comme il a expérimenté la peur du noir, frayeur extrêmement répandue chez les enfants à partir de l'âge de 3 ans. Nous avons choisi de partir de la peur du noir, et de faire évoluer le regard de l’enfant au cours du récit. 

 

Note de mise en scène

 

Un chemin pour surmonter ses peurs est donné à vivre aux enfants dans ce conte ludique et onirique à cheval entre le réel et l'imaginaire du narrateur.

 

En ce qui concerne le traitement, nous avons fait le choix de peu de mots, afin de privilégier un traitement plus visuel et musical du récit. L’esthétique recherchée est volontairement épurée et picturale.

 

Les univers de Tim Burton et de Hayao Miyazaki – notamment le voyage de Chihiro – sont nos références.

 

C'est un travail corporel proche de la danse Buto qui nous a servi de base chorégraphique ainsi qu'un travail de jeu masqué (le costume de l'ombre fonctionne comme un masque total). Il est basé sur une grande précision de mouvement et d'écoute entre les acteurs. 

 

Le choix de la vidéo comme décor de fond s'est imposé pour permettre une expression variée de l'ombre, et agrandir visuellement l'univers onirique du héros. Le beau travail d'animation de Pascal Giraud, permet d’amplifier les représentations en deux et trois dimensions durant le spectacle.

 

La musique, création originale de David Aubaile, détient une place narrative importante. Flûtes, piano et percussions, d'inspiration orientale et occidentale composent un univers sur mesure surprenant.